zaktualites Dospress Album Photos Videos Contact


Leila NEGRAU chanteuse et percussionniste originaire de l’Ile de la Réunion. Inspirée par les musiques traditionnelles : le Maloya et le Séga, auteur compositeur, elle réinvente le genre et crée son propre style, son écriture. Son image est liée à son univers de chanteuse, dynamique, populaire, délivrant un message simple de femme épanouie, un moment festif, dansant, entrainant, convivial. C’est pour cela qu’elle parcourt le monde depuis tant d’année à la rencontre de son public.

Elle est sur scène avec Olivier Roman Garcia à la guitare, Séga Seck à la batterie, Bénilde Foko à la basse et Fred Breton aux Claviers.

L’univers chanté et joué (il faut comprendre « acté ») par Leila reste celui des femmes, de sa vie et de l’humour qui la caractérise. Au fil de ses voyages, de ses lectures, de ses rencontres Leila tisse une toile musicale et s’en sert de support à toute écriture, elle tente modestement des exercices de style poétique et drôle. Le public aime ce mélange de théâtre de danse et de musique, c’est son originalité.

Un nouvel Album sort en 2011, intitulé KOULER MALOYA, Philippe Verdier le réalise (« Mets de l’huile » - Réglisse, « T’as cassé la tête à Gaston » - Fatal Mambo, Omar Sousa, Dimoné…). Pour son album sorti en 2005 chez Bonsaï Music Distribution EMI, Leila avait confié « OUMASSI » à Lionel Gaillardin, guitariste, notamment fondateur du groupe « il était une fois », qui a travaillé avec Karenn Ann, Benjamin Biolay, Véronique Sanson, Bill Deraime – et Olivier Roman Garcia qui travaille avec Pierre Vassiliu, Dominique Fillon, Michel Arbatz, les réalisation et les arrangements du CD. Leila Négrau s’exprime, sur scène depuis l’âge de onze ans à travers la danse puis le théâtre. Elle devient professionnelle à 16 ans, son « Maloya » est un véritable blues de l’Océan Indien, c’est la musique des anciens esclaves de l’Ile de la Réunion.  Depuis une vingtaine d’année on lui confie les premières parties de Carlinhos Brown, Juliette, Rachid Taha, Césaria Evora, Youssou N’Dour, Ceu, La Grande Sophie, Bebel Gilberto, Mayra Andrade, Kassav, Malavoi…

Dans les festival : les Francofolies dela Rochelle,  le Paleo en Suisse, au Sakifo, au Petit Journal Montparnasse, au Zénith de Paris pour les Francovisions devant 250 millions de téléspectateurs, au Francophonic de Berlin et de Cologne, au Femmefunk en Nouvelle Calédonie, au FiestaSète, le Paleo en Suisse, la grande Barge dans l’Hérault, le Ollin Kan à Mexico, à la Foire des Mascareignes, au Rain Forest en Malaisie, au Camden palace, au 100 club à Londres…. 

Les festivals du monde entier : Suisse, Allemagne (25 villes), Malaisie, Nouvelle Calédonie, Londres, Italie, Espagne…
Paris : le Zénith, Le Petit Journal, l’Entrepôt, Le cirque d’hiver, l’Olympia, Divan du Monde, La Villette. La Réunion : le Sakifo, les Bambous libres, la foire des Mascareignes, le Tempo festival, le théâtre de Saint Gilles… Madagascar au Dounia à Nosy Be.

Dans les médias on la retrouve avec Stéfane Bern au « Fou du Roi », avec Jean Louis Foulquier, Nagui,  Sébastien Folin, Laurent Ruquier, Laure Adler,  sur France 3, TF1, RFO, TV5, M6, dans Libération, Chorus, Amina, le Midi Libre, le Quotidien…

Un temps choriste avec Pierre Vassiliu, Chance Orchestra, Niagara, Tshala Muana, Sam Mangwana,  Leila est une touche à tout polyglotte (elle parle anglais, allemand et espagnol), anime des émissions de télévision diffusées sur RFO et Antenne réunion.

Leila Négrau est la directrice artistique de l’association Kouler Maloya, c’est elle qui propose les différents  projets, elle en écrit le contenu, organise les répétitions, la logistique et assure la mise en scène.

Depuis 2002 quelques spectacles en tournée :
Tiana de Madagascar et Leila à « Deux femmes Deux Iles »
Davy Sicard et Leila à « L’île de la Réunion en musique »
Edou de Nouvelle Calédonie et Leila à « Musique mêlée »
Bessy Gordon de Haïti et Tiana et Leila à «3 femmes » 

© Leilanegrau.com 2016